OXIVI
agit pour un bâtiment durable & sain

Bénéficiez de l’étude Facteur lumière jour proposée par OXIVI

Le bureau d’études thermiques OXIVI vous aide à optimiser votre projet en définissant le niveau d’éclairement naturel nécessaire à votre bâtiment.

Qualité de l'éclairage : facteur lumière jour (FLJ)

L’éclairage naturel est essentiel pour le confort des occupants d’un bâtiment !

Des optimisations peuvent être apportées pour augmenter le confort tout en réduisant la consommation énergétique du bâtiment : c’est l’étude du Facteur de Lumière du Jour (FLJ).

Etude de perte d'ensoleillement OXIVI - Gain consommation énergétique - Diminution gaz à effet de serre

Du confort à l'économie d'énergie

La qualité de la lumière naturelle qu’on reçoit au sein d’une pièce relève beaucoup du confort visuel, mais pas seulement !

Augmenter l’apport en lumière naturelle permet effectivement de réaliser de vraies économies d’énergie en éclairage artificiel et chauffage. Plus une pièce est naturellement éclairée, plus la température augmente. Plusieurs degrés peuvent ainsi être gracieusement gagnés pendant la saison hivernale.

La RT 2012 prend en compte les calculs d’éclairage au travers de 2 coefficients. Le Bbio (Besoin Bioclimatique) calcule l’éclairage total (naturel et artificiel) et le Cep (Coefficient d’Energie Primaire) calcule l’éclairage naturel pour réduire la consommation en énergie primaire.

Votre étude flj avec OXIVI

L’étude FLJ permet de mesurer les apports naturels de lumière et constitue un outil précieux d’aide à la conception. Pour cela, le calcul FLJ considère l’éclairement naturel intérieur reçu en un point d’un plan de référence par rapport à l’éclairement extérieur simultané sur une surface horizontale. Lors de l’étude, le ciel est considéré couvert et le site dégagé pour obtenir des valeurs indépendantes de l’orientation des baies vitrées, de la saison et de l’heure.

Le bureau d’études thermiques OXIVI vous accompagne dans vos projets en effectuant la modélisation de votre bien pour optimiser le confort visuel et limiter la consommation énergétique. En effet, le cabinet dispose des outils informatiques indispensables pour simuler les locaux et le niveau d’éclairement naturel nécessaire.

Étude d'ensoleillement OXIVI
Étude d'ensoleillement

L'étude FLJ dans la réglementation française et à l'étranger

Confort visuel, fatigue visuelle, consommation d’énergie, facilité d’accès aux organes de commande de l’éclairage, entretien du matériel d’éclairage, … Autant de critères qui sont repris dans la réglementation, la normalisation et les certifications environnementales de bâtiments.

Décret n° 2008-244 du 7 mars 2008
relatif au code du travail 

L’article R4223-4 du Code du Travail prévoit notamment des valeurs minimales d’éclairement mesurées au plan de travail ou, à défaut, au sol, pendant la présence des travailleurs dans les lieux mentionnés à l’article R. 4223-1 :
  • 40 lux min. pour les voies de circulation intérieures ;
  • 60 lux min. pour les escaliers et entrepôts,
  • 120 lux min. pour les locaux de travail, vestiaires et sanitaires ;
  • 200 lux min. pour les locaux aveugles affectés à un travail permanent ;
  • 10 lux min. pour les zones et voies de circulation extérieures ;
  • 40 lux min. pour les espaces extérieurs où sont effectués des travaux à caractère permanent.

Normes 

  • Norme NF X35-103 relative à l’ergonomie de la vision.
  • Norme NF EN 12464-1 relative à l’éclairage intérieur des lieux de travail (ex. : 500 lux min. pour les bâtiments scolaires)
  • EN 12665 : 2002. Lumière et éclairage – Termes de base et critères pour la spécification des exigences en éclairage.
  • NF C 71-120 : 1996. Méthodes recommandées pour la photométrie des lampes et des appareils d’éclairage ; NF C71-120 : 1997. Amendement à la NF C71-120 – 1970.
  • NF C 71-121 : 1995. Méthode simplifiée de prédétermination des éclairements dans les espaces clos et classification correspondantes des luminaires.
  • Pr EN 13032-1. Eclairagisme – Mesure et présentation des données photométriques des lampes et des luminaires – Partie 1 : Mesurage.
  • Pr EN 13032-2. Eclairagisme – Mesure et présentation des données photométriques des lampes et des luminaires – Partie 2 : Eclairage des lieux de travail intérieurs.
  • CIE Draft Standard DS 010.3/E – 2002 Photometry : The CIE system of physical photometry.
  • NF EN 12464-1 2003. Eclairage des lieux de travail – Partie 1 : Lieux de travail intérieurs.
  • ISO 8995 : 2002 / CIE S008 : 2001 Lighting of indoor work places.
  • NF X 35-103 : 1990. Ergonomie – Principes d’ergonomie visuelle applicables à l’éclairage des lieux de travail.
  • ISO 9241-7. Exigences ergonomiques pour le travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation – Partie 7 : Exigences d’affichage concernant les réflexions.
  • Pr EN 12464-2 2003. Eclairage des lieux de travail – Partie 2 : Lieux de travail extérieurs (en projet).
  • CIE Draft Standard DS015.2/E : 2004 Lighting of outdoor work places.
  • NF EN 1838 : 1999. Eclairage de secours.
  • NF EN 12193 : 1999. Lumière et éclairage – Eclairage des installations sportives.
  • EN 13201-2. Eclairage public – Partie 2 : Exigences de performances.
  • EN 13201-3. Eclairage public – Partie 3 : Calcul des performances.
  • NF EN 13201-4. Eclairage public – Partie 4 : Méthodes de mesure des performances photométriques.

Pour davantage de renseignements sur l’étude d’ensoleillement, n’hésitez pas à contacter votre bureau d’études thermiques OXIVI au 06.15.31.52.57.